CAPD  DU 24 JANVIER 2018

 

 

Le DASEN nous a indiqué, ce matin en CAPD, qu’il n’avait pas encore pris de décision définitive pour répondre aux sollicitations ministérielles de fusion des missions des remplaçants mais qu’il  avait pour objectif d’optimiser les moyens de remplacement, notamment en favorisant les échanges inter-circonscriptions.

Pour l’instant, il s’oriente vers un système qui fonctionnerait avec deux types de gestion des remplaçants : une brigade consacrée aux remplacements longs (CLM, CLD, congés parentaux) gérée par la DSDEN et les autres remplaçants décentralisés sur les circonscriptions afin d’améliorer la réactivité et la souplesse.

Le SNUDI FO a indiqué qu’il avait réuni les collègues remplaçants et que leur première revendication était de maintenir le corps des ZIL.

Le DASEN estime, en effet, que les remplaçants « décentralisés » sur les circonscriptions pourraient être à la fois des BD et des ZIL. Cela aurait l’avantage, pour les BD, de faire moins de route (et donc de générer moins d’ISSR…économie pour l’administration !).

Le SNUDI FO fait remonter l’inquiétude des collègues ZIL REP + par rapport à l’idée qui avait été avancée en groupe de travail  de leur donner une nouvelle dénomination (avec toutes les inquiétudes sur le maintien de l’ISSR).

Le DASEN indique qu’il ne souhaite pas toucher aux ZIL REP+ dans la mesure où cela fonctionne.

En revanche, le DASEN semble bien conscient que, si une surcharge de travail est donnée aux circonscriptions,  il faudra leur donner des moyens administratifs supplémentaires.

Le DASEN indique qu’il y aura donc d’autres groupes de travail pour traiter de ces sujets.

Le SNUDI FO rappelle qu’il défendra le mandat que lui ont donné les collègues remplaçants et demande à ce que les décisions prises par le DASEN soient connues bien en amont du mouvement afin que les collègues ne soient pas mis devant le fait accompli.

Il faut donc rester extrêmement vigilants sur le dossier des remplaçants dans la mesure où, suite à l’impulsion ministérielle, plusieurs département sont déjà en train d’uniformiser leurs statuts.

Dans la mesure où le DASEN dans le Gard semble ne pas être dans cette démarche, il convient, de notre point de vue, de rester prudents… mais vigilants !

Le SNUDI FO défendra les revendications des collègues

Le SNUDI FO vous tiendra au courant, au jour le jour, des avancées sur ce dossier.

Vos délégués du personnel du SNUDI FO