PPMS :ne prenez aucun risque, suivez les consignes du SNUDI FO !

Quelques rappels réglementaires

 

Les circulaires n°2015-205 et 2015-206 du 25 novembre 2015 font obligation, pour chaque école, de disposer d’un PPMS sans pour autant exiger du directeur qu’il l’élabore, encore moins qu’il le valide.

 

Le règlement intérieur des écoles du Gard précise bien qu’il doit, simplement,  le « mettre en place ».

 

L’article L731-3 du code de sécurité intérieure indique que le PCS de la commune doit renfermer l’ensemble des plans particuliers : la mise en sûreté d’une école, comme de tout autre bâtiment communal, doit être élaborée et coordonnée au niveau de la commune qui en est responsable… Mais malheureusement, depuis des années, avec la complicité de notre ministère, elles essaient de se dérober et de faire peser cette responsabilité sur de simples enseignants.

 

Surtout ne vous mettez pas en danger

 

Nous sommes enseignants, fonctionnaires d’Etat et notre fonction est d’enseigner, un point c’est tout !

Si le SNUDI FO a, depuis le début, tiré la sonnette d’alarme et combattu ce traquenard visant à un transfert de responsabilité dans lequel veut nous entraîner notre administration, ce n’est pas parce que nous sommes inconscients… c’est même le contraire !

La mise en sûreté des élèves et des personnels est une chose trop sérieuse pour être le fruit d’approximations : qu’adviendrait-il si un PPMS, que vous avez élaboré seul, s’avérait inopérant et n’empêchait pas un drame ?

Les consignes du SNUDI FO

Si votre municipalité n’assume pas ses responsabilités et n’a pas pris en main la rédaction du PPMS de ses écoles, nous vous conseillons d’organiser, le plus rapidement possible, une réunion à laquelle vous invitez les responsables municipaux de la sécurité, l’assistant de prévention de votre circonscription et les correspondants sécurité spécialisés dans le risque « intrusion attentat » (EMAS) afin de recueillir leur analyse des risques encourus et qu’ils vous indiquent les mesures concrètes et précises à mettre en œuvre.

Le compte-rendu de cette réunion sera consigné par écrit (si possible visé par ses participants, avec leurs éventuels amendements) et intégré au PPMS dont il sera la base.

Ainsi, une fois que vous l’aurez rédigé sur cette base, il pourra être soumis à la validation du Maire de votre commune afin qu’il puisse l’intégrer, en toute connaissance de cause, dans son PCS dont il a l’entière responsabilité.

Il va de soi, que vous devrez préciser, dans ce document, que ces mesures ne concernent que le temps scolaire, c’est à dire le temps où vous êtes responsable des élèves qui vous sont confiés. Si la mairie souhaite élaborer un PPMS pour le périscolaire c’est à elle et à elle seule de le faire.

Si ces démarches prennent du temps, ne cédez pas à la précipitation et indiquez à votre IEN que vous êtes en cours d’élaboration : tout le monde connaît la surcharge de travail des directeurs dont la plupart sont privés d’aide administrative.

C’est là la seule démarche professionnelle et responsable.

En cas de problème, saisissez immédiatement le SNUDI FO.

Pascal Gasquet

Secrétaire départemental